On n'a rien vu venir

On n'a rien vu venir

Cette petite phrase, je l'ai souvent en tête en ce moment, suivi de Jajaja oblige, ajouté à ça toutes les nouvelles choses que fait le Mistouflon jour après jour et je m'interroge.

A chaque tentative de danse de sa part, chaque jeu de coucou, chaque mot , chaque pointage du doigt, ou à chaque fois qu'il nous imite je me demande comment je n'ai rien pu voir pour mon second fils. Comment se fait il que pendant plus de deux ans, trop longtemps, je n'ai pas vu qu'il n'était pas comme les autres.

Vous dire que je n'ai pas eu quelques interrogations, quelques doutes le concernant serait mentir. J'en ai parlé à Zozo, à ma mère et à chaque fois la même réponse, les enfants ne font pas tout en même temps, sur le coup, ça me rassurait et ça repartait pour un tour.

Je me souviens quand même que je n'ai jamais été angoissée pour lui. Sauf durant ses premiers jours de vie mais j'avais des raisons.

Je pensais qu'a mêmes parents, même éducation, même amour, même maison, même famille, il suivrait un peu le même parcours que son grand frère, avec son propre caractère bien sûr, sa propre personnalité, mais je n'ai jamais eu peur.

Ce qui ne m'a jamais alarmé je crois, même si vers ses 18 mois il avait seulement quelques mots à son vocabulaire, c'est qu'il comprenait tout, était toujours dans l'interaction avec nous, mais je me rends compte avec le recul que tout ça n'était que superficiel finalement.

Je ne me souviens pas l'avoir déjà vu jouer à coucou le voilà, faire au revoir de la main, ou simplement danser comme son frère n'arrête pas de le faire en ce moment.

Je me souviens par contre de sa joie de vivre, de ses bisous, des fois ou il a pu dire son prénom, et de cette fantastique force physique qui ne l'a pas quitté aujourd'hui.

Et je m'en veux, oui je m'en veux vraiment de ne rien avoir vu de ce qui clochait, d'avoir pensé que ça viendrait, que tout allait rentrer dans l'ordre, même si sans me dédouaner de ma culpabilité, qui pense à ça lorsqu'il s'agit de son enfant sauf lorsque ça parait vraiment évident.

Ca m'a changé à jamais et je ça explique pourquoi aussi j'ai fait et continue a faire tellement attention à comment grandit le Mistouflon. Je suis plutôt rassurée aujourd'hui mais oui j'ai fait attention ses premières syllabes, ses premiers papas, ses jeux, sa motricité, parce que je ne voulais pas passer à côté de quelque chose comme je l'avais fait pour Jajaja.

Alors oui je suis sans doute une maman trop stressée, qui a paniqué par exemple parce que les ba ba ba, ta,ta ,ta lui semblait trop tardif, mais je crois que j'ai mes raisons.

J'espère qu'on ne me dira jamais que j'ai trop attendu avant de consulter un pédiatre pour lui parler de ce je ressentais pour Jajaja, qu'il ne m'en voudra pas plus tard de ne rien avoir vu de ce qui se passait. L'amour maternel rend peut être aveugle lui aussi.

Un jour, quand il aura grandit, qu'il parlera et que j'espère on lui aura construit et il se sera construit une jolie vie, j'oublierai tout ça et j'aurai l'impression d'avoir fait tout ce que j'ai pu pour l'aider.

Je déposerai alors mon fardeau, mais pas tout de suite...

Commenter cet article

emeline 06/10/2014 21:52

Je pense que la culpabilité va de pair avec la maternité. Que ton enfant soit ordinaire ou extraordinaire, on s'inquiète et on culpabilise de tout ou presque. Ton blog transpire d'amour pour tes enfants, c'est très touchant et franchement je doute qu'ils puissent te le reprocher plus tard. Pour ce qui est de Jajaja, bien souvent les diagnostics ne sont posés qu'à partir du moment où ils sont scolarisés, tu as donc fait mieux que la majorité des gens!!

madamezazaofmars 13/10/2014 21:28

Si tu les dis :-)

Marie Grain de Sel 05/10/2014 18:12

Tu sais je crois que beaucoup de parents ne voient pas "venir". Pour les mêmes raisons que toi : 2 enfants ne font pas pareil, chacun son caractère. Comment savoir si c'est "son caractère" ou plus que ça ? Plus tard tu pourras lui faire lire ça et lui dire : "voilà, je n'ai rien vu venir parce que tu était tellement merveilleux que je n'aurais jamais imaginé que quoi que ce soit n'allait pas". En tout cas c'est ça que je lis dans tes lignes. J'ai toujours entendu dire qu'il était primordial d'intervenir avant ses 6 ans. Tu as donc fait ce qu'il fallait, au bon moment !!! (et puis il est tellement mignon, je craque ! Il y a quelque chose de très touchant, qui passe entre lui et toi, et qui se voit dans tes photos !)

madamezazaofmars 13/10/2014 21:28

Et c'est encore plus fort en vrai

Fred / Une souris bleue 04/10/2014 19:43

Je te comprends on veut tellement les protéger et faire ce qu'il y a e mieux pour eux. Alors quand on raté quelque chose d'important c'est bien normal de s'en vouloir ... c'est aussi le signe qu'on les aime !

madamezazaofmars 13/10/2014 21:27

Tu as bien résumé le truc oui

Allychachoo 04/10/2014 17:10

Entre "trop d'inquiétude" et "trop de confiance", y a t-il réellement un juste milieu ? Je pense surtout qu'on réagit tous comme on peut en tant que parents... Difficile de s'affranchir de la culpabilité et des "et si", mais ce qui compte c'est de faire de son mieux !

madamezazaofmars 13/10/2014 21:27

Et c'est ce qu'on fait tous, de notre mieux

Delph 04/10/2014 01:47

Pour ma première, je me suis inquiétée de tellement de choses et pourtant elle n'avait rien en fait. Avec ma deuxième, je me rends compte qu'elle suit exactement le même développement (ne fait pas coucou, ne danse pas, aime juste escalader, peu d'intérêt pour les livres voire les jouets en général) mais du coup ça ne m'inquiète pas. On fait en fonction de notre vécu et on se fait tellement souvent dire "mais non c'est normal" qu'on finit par croire qu'on est juste trop inquiète. D'ailleurs ça me fait penser que je trouve que ma fille de 3 ans tombe très souvent (pourtant elle escalade plein de choses) mais son papa me dit que non, c'est dans ma tête alors je finis par le croire, et j'attends...

madamezazaofmars 13/10/2014 21:26

J'espere être un jour totalement détachée

LMO 03/10/2014 23:50

Ton fils et cette photo sont sublimes!
Pour le reste, tu connais mon avis!

madamezazaofmars 13/10/2014 21:26

Oui je le connais :-)

cora lya 03/10/2014 23:24

Jolie post j adore et si fort merci de partager tous ce plein d emotions .... l amour aide a avancer . Biz

madamezazaofmars 13/10/2014 21:26

C'est joliment dit

Bg 03/10/2014 20:18

Comment regarder "objectivement " nos enfants ? Il grandit entouré d'amour et d'attention, c'est le plus important !

madamezazaofmars 13/10/2014 21:25

Merci

Raquel 03/10/2014 20:12

Et sans un mot, il a su t'enseigner à être une maman encore plus consciente ! Combien de mamans "oublient" de suivre les évolution de leur troisième enfant, trop prises qu'elles sont dans le tournis de leur vie de maman de tribu ? Finalement, il en a du pouvoir cet enfant, sans un mot ! (et qu'il est beau !!!!).

madamezazaofmars 13/10/2014 21:25

Ila un pouvoir immense, dans les gestes, le regard...

Heidi 03/10/2014 18:48

Tu ne peux pas savoir comme je comprends.
Cette semaine on a entamé les rdv. Retard de langage + précocité, le premier on était au courant et on avait déjà bien du mal à voir une issue rapide, mais là, ça fait un peu trop pour la même poulette.

Heidi 14/10/2014 08:47

On poursuit les rdv (ça va durer de toute façon) : pédopsy, orthophoniste.
Mais rien de nouveau sous le soleil. Perfectionniste, tatillonne, peur de l'échec ... et ce satané "précoce". Voila les mots qui lui collent à la peau. Comme si on lui avait mis la pression ... d'ailleurs si elle pouvait aussi arrêter de se ronger les ongles ...

madamezazaofmars 13/10/2014 21:25

Et depuis vous avez eu des pistes ?

stéphie 03/10/2014 17:40

Oh que oui... l'Amour maternel rend aveugle, et voile la face... j'en suis sûre, moi aussi.

madamezazaofmars 13/10/2014 21:25

<3<3<3

Carine 03/10/2014 15:53

La normalité est un concept qui se déplace en fonction des personnes... et pour les enfants, existe-elle ? Je ne le pense pas...
Nous agissons avec notre coeur sans pression aucune, pour les laisser évoluer, grandir à leur propre rythme... tu n'as aucune culpabilité à avoir...
Aujourd'hui, vous savez, vous êtes présent, vous êtes bienveillant.
C'est ça le plus important !!!

madamezazaofmars 13/10/2014 21:24

Oui c'est l'essenteil

anyuka 03/10/2014 15:41

Tu n'as pas à te sentir coupable ou responsable, ma Zaza, sinon on devrait toutes s'alarmer que nos petits ne suivent pas tous exactement la même évolution. Toi et Zozo faites tout ce qu'il faut pour que votre little boy soit heureux et trouve son équilibre, et vous y arriverez, je suis sûre qu'il le ressent ce petit bonhomme tout l'amour que vous lui portez ! Plein De Bisous

madamezazaofmars 13/10/2014 21:24

Parfois je pourrais presque le toucher du doigt cet amour entre nous

Ptisa 03/10/2014 15:32

une maman n'est pas une professionnelle de l'enfance ni de la santé. Ma fille aînée n'a pratiquement prononcé aucun mot jusqu'à 3 ans, j'étais la seule inquiète et j'avais tort ... Tu n'est ni coupable ni responsable, tu l'accompagnes au mieux et c'est le principal ! :)

madamezazaofmars 13/10/2014 21:23

Tu as tout dit

zoup 03/10/2014 15:30

Je pense que chaque enfant est tellement unique tellement différent de par sa personnalité et son développement que c'est compliqué de voir les choses... et encore plus quand on est parent ! En même temps le bonheur et la joie de vivre de ton petit garçon est certainement ce qu'il y a de plus important et de ce côté là c'est plutôt réussi. Ça que enfant est tellement unique...

madamezazaofmars 13/10/2014 21:23

Oui c'est le plus important

Maman@home, blog de maman 03/10/2014 15:25

C'est le pédiatre en premier lieu, qui devrait se faire des reproches, pas toi Zaza. Lors des visites, en fonction de l'âge, il interroge sur le nombre de mots connus, l'interactivité avec les membres de la famille puis les couleurs, les chiffres ... Et puis il a parlé ton petit bonhomme aussi c'est pas comme si tout cela avait été limpide. Vous êtes super attentionnés, vous le suivez votre enfant, pas à pas, vous êtes dévoués, vous l'aimez que veux tu faire de mieux ? Bisous doux ;-)

madamezazaofmars 13/10/2014 21:23

C'est vrai que quand j'y repense des choses auraient pu m'alarmer mais elle sétaient contre balancées par d'autres. Plein de bisous aussi

Twins And Us 03/10/2014 15:18

C'est bouleversant, comme toujours quand tu parles de lui.
Je ne pense pas avoir les bons mots car je ne connais pas cette situation, mais je te souhaite de pouvoir poser ton fardeau un jour proche.

Mère Débordée 03/10/2014 14:53

Ici, contrairement à toi, j'ai très vite été inquiète. Mais médecin, professionnels, famille, tous me disaient que c'était moi qui hallucinait.
J'en ai pleuré de rage, parfois, de savoir au fond de moi qu'il y avait perte de temps sans pouvoir rien y faire, et je pleure de colère parfois encore, de tout ce temps perdu parce qu'ils ont pris mon inquiétude de mère à la légère.

Mais, comme toi, pour Tisinge, j'ai été particulièrement vigilante. Trop parfois, au point de voir des choses où il n'y en a pas, d'aller vite chez le médecin pour vérifier que non, pas de retard pour lui.

Courage ma belle. Tu as fait au mieux avec ton amour et c'est tout ce qui compte ;)

madamezazaofmars 13/10/2014 21:21

On est plus vraiment les mêmes après ça c'est certain

Blanche 03/10/2014 14:18

Je trouve ça tellement compliqué, entre le "trop" et le "pas assez". Il y a tant d'écarts entre deux enfants du même âge. Certains parlent à trois ans, d'autres à 18 mois, et pourtant des années plus tard, on ne voit aucune différence entre eux. Alors quand agir? Quand demander, voire réclamer de l'aide? Je te comprends à 100% pour ta surveillance du Mistouflon. Pardon pour ce commentaire un peu décousu, j'ai du mal à poser mes pensées en ce moment. Je repasserai plus tard, quand j'aurais digéré tout ça. Merci pour tes mots, si justes, comme toujours.

madamezazaofmars 13/10/2014 21:21

J'ai tres bien compris ce que tu voulais dire et je suis d'accord avec toi

DBO 03/10/2014 13:37

ton billet me bouleverse. Je ne sais pas quoi dire, mais sache que tu n'as rien à te reprocher <3

Lulu 03/10/2014 11:38

C'est pas très très gentil de me faire pleurer au petit déj' :p Tu n'as rien loupé ! Comment peux tu le penser ?! Chaque enfant évolue à son rythme, et quand tout le monde t'assène cette phrase comment veux objectivement te dire que quelque chose cloche vraiment chez ton enfant ? Personnellement, j'en suis venu à me dire que c'est moi qui clochait, puisque tout le monde trouvait Mini normal et pas moi, le problème venait surement de moi, comment pouvait il en être autrement ? Comment mon petit garçon qui, comme le tien, n'a jamais dansé, ni sauté ni parlé (vive la psychomotricienne ) pouvait ne pas être normal, lui, ce bébé si calme, si sage avec son caractère de petit cochon revêche ;)
Alors, toi comme moi, nous sommes de bonnes mères et puis c'est tout ! Et je t'ai vu en vrai avec tes loustics alors tu ne me la fait pas à moi :p

Arrête de flipper pour le Mistouflon, Maxi est comme ça aussi pour Chaton, et je trouve que ça pourrit un peu l'ambiance : aucune étape n'est sereine du coup : dernière exemple en date : Non mais Chaton a 7 mois et demi et il se sait pas s'asseoir, c'est pas normal ! dixit Maxi ou "QUand je le vois à table, je vois son frère, ça m'angoisse !"
Lâche prise, le Mistouflon est beau et joyeux, et en plus il danse, c'est génial ;)

Bisous à vous tous

madamezazaofmars 13/10/2014 21:19

Merci ma Lulu, ça me touche vraiment ce que tu écris là <3

MissBrownie 03/10/2014 11:30

Ne te culpabilise pas.
On nous répète assez que chaque enfant à son rythme.
Je pense que seul quelqu'un avec un regard extérieur peut "voir"
Chaudoudoux <3

madamezazaofmars 13/10/2014 21:19

Merci <3

Sheily 03/10/2014 10:35

Que celui qui aurait pu voir venir te jette la première pierre. Moi aussi j'ai souvent entendu cette phrase : chaque enfant a son rythme. Et c'est une réalité. Donc personne n'aurait pu voir venir. Tu lui donnes tellement d'amour que personne ne pourra jamais te le reprocher.

madamezazaofmars 13/10/2014 21:18

Merci beaucoup

Barbara 03/10/2014 10:31

"Je me souviens par contre de sa joie de vivre, de ses bisous, des fois
où il a pu dire son prénom, et de cette fantastique force physique qui ne l'a pas quitté aujourd'hui."

le principal!

" on lui aura construit et il se sera construit une jolie vie, j'oublierai tout ça et j'aurai l'impression d'avoir fait tout ce que j'ai pu pour l'aider." ça ne fait aucun doute

ne culpabilisez pas

ne regrettez rien de toute façon c'est fait

et je retiensd lAmour

sa joie de vivre
courage

si certains vous disent que trop attendu ignorez les
et attendez de trouver des personnes bienveillantes attentives et constructives
(oui je sais pas facile on rencontre plus souvent les autres ...)
rien n'est jamais définitif "perdu" bloqué

courage (et desolée encore une fois de ne pouvoir passer qu' en "coup de vent "
et rapidement commenter"

ps cf Cyrulnik
ps cf les discours évoluent selon années aussi donc;relativiser courage!

madamezazaofmars 13/10/2014 21:18

Merci Barbara, je suis très touchée

Marie mon-nid 03/10/2014 10:25

Peut-être que tu n'as pas vu, mais ce n'est pas ton job. C'est celui du pédiatre, qui aurait dû s'alerter, s'il le fallait à ce moment-là, et éventuellement vous envoyer voir des spécialistes. Car c'est le corps médical qui a en tête la grille d'évolution normale du bébé, et peut repérer ceux qui sortent des clous. Toi, tu es une maman. Et elle a comme rôle d'apporter amour et sécurité à son bébé. Et c'est ce que tu as fait, à merveille. Alors ne culpabilise pas, si personne ne s'est alarmé, c'est que la différence n'était pas hyper visible. Et ça, c'est plutôt une bonne nouvelle, non ?

madamezazaofmars 13/10/2014 21:17

Merci Marie <3

Marjibk 03/10/2014 10:05

Le poids de la culpabilité, je ne crois pas que Jajaja puisse t'en vouloir un jour. Tu décris très bien ton ressenti. Mais je crois qu'il faut aussi être prêt à "voir venir".
Ce que je veux dire par là, c'est que même si ton entourage l'avait "vu", si toi tu n'étais pas prête cela aurait été pareil.
Je sais pas si c'est bien clair, je vais essayer d'expliquer par mon exemple, le bébé d'une amie qui a 8 mois, depuis un certain temps je sens que quelque chose "ne va pas", qu'il n'évolue pas comme les autres. Comme tu le dis, chaque enfant évolue différemment, alors j'essaye de ne pas me fixer dessus, ceci étant le suivi du regard, le comportement... bref pour moi quelque chose cloche. Si j'en discute avec elle, je sens qu'elle n'est pas prête à l'entendre, à le voir, je n'insiste pas.
Pourtant son petit est suivi par un pédiatre de renom. Alors est ce moi qui me fait des films....
Bon courage pour l'accompagnement de Jajaja et ne mets pas la pression au Mistouflon :-)

madamezazaofmars 13/10/2014 21:17

J'ai été la premiere a me rendre compte de quelque chose et personne ne m'a pris au serieux

cleopat 03/10/2014 10:01

Te lisant depuis pas mal de temps jamais je ne penserais que tu es responsable de quoi que ce soit TU es une maman attentive et j ai aussi du te dire à un moment que chaque enfant a son rythme !
Il est logique que tu te demandes pourquoi tu n as rien vu! mais c est un peu comme une personne qui a été manipulée elle ne comprend pas pourquoi elle n a pas ouvert les yeux plus tôt vu l évidence apparente, après! ! C est inexplicable ! l amour nous fait voir les choses différemment peut être ? mais était ce si évident ? vu qu aujourd hui encore les spécialistes ne savent pas poser un diagnostic pércis , et vu que malgré son suivi médical depuis l enfance, personne n avait réellement dit qu il y avait un problème .

madamezazaofmars 13/10/2014 21:16

Surement oui

Barbara 03/10/2014 10:32

le fait de s'interroger de se remettre en question prouve bien que justement vous êtes "bien"!

cleopat 03/10/2014 10:03

je voulais dire son suivi médical depuis la naissance!

Mentalo 03/10/2014 09:52

Si on pouvait prévoir, si on pouvait savoir, y a plein de trucs qu'on ferait autrement. Le truc justement, c'est qu'on ne sait pas. On fait du mieux qu'on peut. Ce que tu as fait, je n'en doute pas une seule seconde. A chaque jour suffit sa peine, range ta culpabilité, tu as mieux à faire, elle n'a pas sa place dans votre histoire. <3

madamezazaofmars 13/10/2014 21:10

Tu as raison, j'ai bien d'autre chose a penser pour lui, à faire surtout

swettylux 03/10/2014 09:37

il ne t'en voudra jamais tu as quand meme fais pas mal de chose et tu en fera encore d'autres
courage biosuss

madamezazaofmars 13/10/2014 21:10

Oui on en est qu'au début du chemin

marieyoupie 03/10/2014 08:49

<3

madamezazaofmars 13/10/2014 21:09

Plein de love sur toi aussi

julesetmoa 03/10/2014 07:35

je viens d'écrire un article pour 9 mois où je parle de ce cheminement. Le fait de ne pas être préparé, de ne pas y croire ... attendre le fameux déclic, avant de prendre conscience de cette différence.
Depuis que nous savons pour Jules, je ne cesse d'observer P'tit Loup. Et encore maintenant, du haut de ses 4 ans, chaque petit signe me fait m'inquiéter.
BB3 va bientôt arriver et je sais déjà que je ferais pareil.

Ton fils est entouré d'amour, il ne pourra jamais t'en vouloir. Il en voudra peut etre à la terre entière d'être différent, mais pas à toi, qui sera à ses côtés jusuq'au bout.
Xxx caro

madamezazaofmars 13/10/2014 21:09

J'espere que tu auras raison

40ans4enfants 03/10/2014 07:34

Ah la la, comme je la comprends cette phrase, on n'a rien vu venir ! Dès fois on a un instinct de maman, on sent un peu que quelque chose cloche et pourtant, c'est humain, on veut croire que non, tout va bien. Il ne faut pas t'en vouloir,de toutes les façons on ne peut pas modifier le passé. Mais on a toujours un levier possible pour rendre meilleur aujourd'hui et demain, c'est là où tu peux agir ! Bises

madamezazaofmars 13/10/2014 21:09

Tu as entièrement raison, et nous sommes les maitres pas du passé mais un peu du destin qui nous attend

script>