Le mauvais chignon

Le mauvais chignon

J'avais 20 ans et jamais je ne serai sorti sans être coiffé correctement. Je n'ai jamais été très coquette mais j'aimais beaucoup mes cheveux il y a 20 ans. Pas de fer à lisser, pas de laque mais quelques mèches blondes et une belle longueur.

La vérité, c'est que j'ai toujours rêvé de me faire couper les cheveux très court, à la manière de Jane Seberg . Ce que cette fille dégageait bon sang... Mais je n'ai jamais franchi le cap. Un front trop large, un nez trop busqué et un visage trop rond ont constitué durant des années mon Top 3 des bonnes excuses pour ne rien couper, pour ne pas faire de frange non plus.

Depuis ma plus tendre enfance j'ai avec mes cheveux une drôle de relation, surement liée à cette coupe façon Mireille Mathieu que mes parents m'ont imposé durant plusieurs années.

Cet été , j'ai commencé à me faire des chignons. Attention pas de ceux qu'on peut admirer sur des tutos youtube et qui selon moi mérite au moins quatre mains avant d'être réalisé correctement, par mes soins en tout cas.

Non moi je parle de mon mauvais chignon, celui que je réalise en 30 secondes chrono.

D'abord je brosse, puis je monte une espèce de queue de cheval puis je rabat un élastique bien épais tout autour. Il n'est pas mal fait, il n'est même pas laid et ne fais pas spécialement pas coiffé mais c'est mon mauvais chignon.

Ce mauvais chignon, que je n'ai d'abord porté qu'à la maison et que je j'arbore maintenant même pour sortir.

Celui qui fait dire aux autres mamans devant l'école que je devais être sacrément à la bourre ce matin.

Celui qui accentue encore un peu plus mes cernes et qui jette ma fatigue aux yeux du monde entier, en l'occurrence dans le cas présent d'une cinquantaine de parents d'élèves.

Celui qui m'a accompagné tout l'été parce que je n'arrive plus à me coiffer et que c'est une sacrée solution de facilité.

Celui que Zozo détestait et auquel il s'est habitué, finissant même par l'aimer, allez disons l'accepter.

Celui qui laisse apparaître mes cheveux blancs, souligne un peu plus mes rides, et fait cirer à mon visage que oui je vieillis.

Celui que je fais désormais sans même plus avoir besoin d'une glace, par habitude et par facilité.

Celui avec lequel mon fils me trouve belle.

Celui avec lequel ma voisine esthéticienne me trouve négligé.

Celui qui ne me rappelle ni ma mère, ni ma grand mère, elles qui ont toujours eu les cheveux courts

Celui qui est devenu comme un prolongement de moi même...

Devant l'école,mon fils,mon mauvais chignon et moi on reste en retrait. Je ne suis pas de celles qui attendent collées à la grille l'ouverture du portail de l'école, Zozo si.

Pourtant parfois j'approche du portail. Et alors que tout mon visage est à découvert, qu'on distingue mon front trop large, mon nez trop gros, mes joues trop rondes, je sais que je suis à ma place et que finalement je ne suis pas si mal avec lui, parce qu'il fait provisoirement partie de moi, de mon état d'esprit du moment, comme mes kilos en trop, comme ma petite mine, comme ce vernis rouge aux orteils que je ne quitte plus...

Et que finalement je crois que je l'aime plutôt bien...

Commenter cet article

Anais 11/08/2015 09:37

Salut,
Le chignon, c’est la coiffure réalisée en deux temps, trois mouvements…C’est facile à faire ! Je te comprends parfaitement, car j’arbore moi aussi un chignon négligé. : P

masque visage maiosn 30/10/2014 22:39

merci beaucoup pour cet article
je l'aime ^_^

alice 19/10/2014 12:44

Idem...
j ai pensé a toi vendredi car ce mauvais chignon je l'ai porté au bouloþ alors que d'ordinaire il ne franchit jamais le seuil de la maison....

madamezazaofmars 28/10/2014 22:14

On se laisse aller parfois ;-)

marjibk 16/10/2014 09:47

Mais j'en rêve moi d'un mauvais chignon comme le tien... Avec mes cheveux filasses dès que je dépasse le carré, mes frisouilles (non ce ne sont pas des boucles mais des frisouilles) et ma repousse de post-grossesse.... pfeuuu je serai ravi de pouvoir me coiffer comme toi!! sisi!

madamezazaofmars 28/10/2014 22:13

Alors je te le souhaite ce mauvais chignon

juliets 15/10/2014 16:01

:-) vive le mauvais chignon! moi aussi je le porte depuis quelques années, seule la couleur change au fil des saisons...!

madamezazaofmars 28/10/2014 22:13

Pareil ici

Barbara 15/10/2014 15:29

tiens j'ai le même même pas d'élastique entortillé et mêche coincée
ou pince ou crayon (à l'école en bossant souvent !)

madamezazaofmars 28/10/2014 22:13

Je suis nulle avec un crayon

Barbara 15/10/2014 15:31

ps pardon pressée mais j'ai oublié

superbe photo

bravo ♥

Marie Grain de Sel 15/10/2014 13:45

Mais j'ai le même !!!! Moi je l'arbore depuis mes 17 ans.
Il faisait ado mal dégrossie. Il faisait jeune femme qui s'en fout. Il fait femme un peu moins jeune qui n'a pas eu envie de se faire chier ce matin (car oui, je le porte aujourd'hui même ;-)). Mon mec s'y est fait. Mon fils s'en fiche. Ma fille me crie "Nooon ! Pas les cheveux !" (elle pratique sur moi la tyrannie du cheveux détaché). Mais c'est mon chignon pas beau et c'est tellement moi ! Zaza, nous devrions en faire le tuto : ya pas de raison ! ;-)

madamezazaofmars 28/10/2014 22:13

Allez chiche

Béatrice 15/10/2014 13:20

Comme l'Homme ne veut pas que je me fasse couper les cheveux courts, je les laisse pousser, et bientôt je pourrais aussi me faire un "mauvais chignon" si pratique !

madamezazaofmars 28/10/2014 22:12

Tu me le montreras ?

Little Cocoon 15/10/2014 10:57

Je le trouve plutôt bien ton chignon.
Quand j'avais les cheveux longs, c'était ma coiffure préférée. Pas qu'il m'allait super bien, mais j'avais l'impression d'être coiffée, c'était toujours mieux que ma chevelure sans forme, sans coupe. Et puis j'utilisais un "donut" pour le réaliser, facile et rendu pas trop moche.
J'ai, pour les mêmes raisons que toi, jamais voulu me faire de frange.
Tout ça pour dire, qu'on est jamais vraiment satisfaite de ce qu'on a, de ce qu'on est. Mais j'ai l'impression qu'en vieillissant, on s'accepte de plus en plus. On fait moins attention à l'image qu'on renvoie, on s'en fiche un peu.
Mes rides, mes cernes, ma peau imparfaite et moi, allons à l'école, à la vue de tous, et sa me fait une belle jambe de ce qu'ils peuvent bien penser.

madamezazaofmars 28/10/2014 22:12

moi aussi finalement sinon j'aurai déjà rectifié

alice 15/10/2014 10:31

Une belle histoire d'amour, c'est pas un coup de blouse ça par hasard ?

madamezazaofmars 28/10/2014 22:12

Mais non, mais non

NormaleWoman 15/10/2014 10:17

J'ai le même...et je l'aime !

madamezazaofmars 28/10/2014 22:12

fan club du chignon

Ginie 15/10/2014 10:15

Enfant, j'ai toujours eu les cheveux courts : "les cheveux longs, ça ne te va pas, ça te tire les traits" me disait ma mère. Et puis, avec le mariage, je les ai laissés pousser ... Aujourd'hui, ils arrivent au milieu des omoplates et je peux te dire que ton "mauvais chignon" est devenu mon meilleur ami car il laisse quelques mèches s'échapper tout en dégageant le visage et la nuque (j'ai une implantation assez basse du coup dès qu'il fait chaud c'est la fournaise dans mon cou !) ... et mon désormais-mari adore ça !! Du coup, j'ai moins envie de les couper (même si mes pointes me hurlent le contraire !) ... Du moment que tu es bien, c'est ce qui compte !

madamezazaofmars 28/10/2014 22:11

Disons que ça dépend des jours

sweetdood 15/10/2014 08:57

Je le connais ce chignon ;-) Moi c'est ma coiffure de quand j'ai eu la flemme de me laver les cheveux...
Et puis les chignons à l'arrache c'est la mode...mate les minettes dans la rue, elles en ont toutes, sauf que elle elles ont passé 3 plombes à faire l'effet "j'ai mis 2 sec à me coiffer" sauf que toi tu as vraiment mis 2 sec...
On s'en fout des autres...

biz

madamezazaofmars 28/10/2014 22:11

C'est vrai j'en vois de plus en plus

Barbara 15/10/2014 15:29

oui!!!!!!!!!!!!

script>