Six à la maison ?

Six à la maison ?

Il y a ces moments ou mes fils me font tellement tourner en bourrique à partir de 16h30, oui attendre que le grand frère soit rentré de l'école et être au complet c'est tellement plus drôle pour débuter les hostilités.

Et ces autres instants, comme il n'y a pas plus tard que 30 minutes ce matin ou Jajaja me serre très fort contre lui tous les deux allongés sur le canapé, comme quand le Mistouflon me fait de ces sourires, tout fier souvent des nouvelles choses qu'il est capable d'accomplir, comme quand l'empereur me dit je t'aime ou tu es la plus belle des mamans, et que même après 8 ans de pratique ça m'en fiche toujours un petit ou un grand coup au coeur.

Souvent quand je les vois tous les trois ensemble, je me dit que l'équilibre est là, que nous sommes, qu'ils sont heureux ainsi et qu'il n'y a pas au milieu de leur fratrie de la place pour un nouvel enfant. Envisager d'ailleurs d'avoir peut être un autre bébé alors qu'on en a déjà trois et que le plus petit a moins d'un an semble d'ailleurs me faire passer aux yeux des gens dans le meilleur cas pour une extra terrestre, au pire pour une poule pondeuse.

Et en même temps qu'est ce que je sais vraiment de leur petit groupe. Ils ont leurs codes, leurs habitudes, leurs manières de fonctionner tous les trois, oui même le Mistouflon a 10 mois a su s'imposer au milieu de ses grands frères, alors sûrement qu'avec un nouveau ou une nouvelle venue, les choses se mettraient en place elles aussi tout naturellement.

L'empereur me réclame souvent une petite soeur, être grand frère c'est un peu un sacerdoce, et il a déjà choisi les prénoms, importables et imprononçables, tout comme j'aime. Sa phrase favorite " allez encore au moins un".

Et moi dans tout ça ? Je vais être franche, je pense plusieurs fois par semaine à un nouveau bébé, d'abord comment ne pas penser bébé, quand autour de soi gravite même virtuellement de nombreuses femmes enceintes. Ensuite c'est mon corps aussi qui me parle.Les petits picotements au creux du ventre, les hormones qui me jouent des tours, l'envie est bien encore là, nichée au creux de moi.

Parfois comme je l'ai écrit plus haut, la réalité me calme et m'appelle à la raison. Comme par exemple quand mes fils me font un combo du genre, pot de pipi plein, c'est plus rigolo jeté par terre, un gribouillage de la nappe de la cuisine dans les règles de l'art et une sortie du bain inopiné, trempé, eau et glissade garantie dans toute la maison.

Oui c'est marrant comme le soir vers 17h30/18 heures et jusqu'à 20h/20h30, ce désir d'enfant je l'ai tout de suite moins chevillé au corps.

Pourtant elle finit toujours par revenir.

Et quand avant hier Zozo m'a demandé si j'allais garder toute ma vie mes livres de grossesse, j'ai bien failli crier un grand oui, mais je crois que je n'ai même pas répondu.

Ne plus avoir d'enfant n'est pas envisageable pour l'instant même si je pousse un grand ouf de soulagement quand mes cycles recommencent normalement.

L'ambivalence, on a toutes du connaître ça un jour, qu'on veuille des enfants ou pas d'ailleurs.

Alors je crois que je vais laisser la vie décider, elle est assez forte et fascinante pour nous décevoir ou nous faire de belles surprises.

J'ai une pensée toute particulière pour Miléna et J quand j'écris ça.

Qui vivra verra, oui je crois qu'on va faire comme ça...

Commenter cet article

Blanche 22/09/2014 14:37

Très joli texte… Je me pose souvent cette question. Comment sait-on que c'est le dernier enfant? Combien de temps ça prend pour se dire, que là, c'est bon, on est au complet? Je pensais deux, pas plus. Là, je suis enceinte du deuxième… Et je peux pas me dire que ce serait le dernier!

madamezazaofmars 30/09/2014 22:16

Et c'est prevu pour quand,?

Heidi 21/09/2014 00:52

Les hormones jouent des tours, je confirme !
j'ai eu envie, enfin les hormones m'ont soufflé cette envie la première année après Midinette.
Mais la raison est revenue au galop (pour le couple, le financier, les loisirs).
On ne veut pas rogner sur notre train de vie, et un de plus (pire encore avec des jumeaux) ce serait la banque route sur tous les points.
On nous saoule de "et le petit frère ?". (enfin pas ma famille) auquel je réponds "on ne va pas tenter le diable", et je crois qu'actuellement les concernés n'oseront plus nous le dire car le diable est entré dans l'arbre généalogique sur une autre branche.
J'aurais préféré que mes mots restent des paroles mal comprises, mais là, c'est certain que je n'aurai plus à le rappeler.

madamezazaofmars 30/09/2014 22:16

On avait pas de train de vie avant, c'est peut être pour ça qu'on a pas eu peur ;-)

frifricreations 20/09/2014 20:40

moi , j'aurais aimé en avoir quatre , mais j'ai du arreter a trois (divorce) !
et tu sais meme gds ils ont leurs codes aussi , cela m'a épatée la derniere fois qu'ils etaient ensembles et j'etais ravie en plus ,bisous
bon dimanche , bisous
frifricreations.

madamezazaofmars 30/09/2014 22:15

Il n'est pas trop tard pour un quatrieme si, memê si pas le meme papa

La vie en Tisanie 19/09/2014 21:05

je ne sais pas si je pourrai un jour faire le deuil de la maternité et de la grossesse. Je ne le pense pas. Pour autant, je ne me vois plus avec un 3ème enfant. Je crois que ce petit 3ème, il restera de l'ordre du fantasme, du virtuel, même si à 33 ans, je sais qu'il me reste encore quelques années pour changer d'avis. Enfin, comme tu dis, qui vivra verra!

madamezazaofmars 30/09/2014 22:14

On ne sait jamais en effet

Myzotte 19/09/2014 20:22

Je ressentai ça quand ils étaient 3. A partir de fin 2012... On avait toujours dit avec mon mari qu'on aimerait avoir 4 enfants. mais quand le cadet avait un an c'était encore un peu tôt pour moi (fatigue).
Une ancienne collègue regrette de ne pas avoir de troisième, a chaque fois qu'elle voit un bébé elle a mal aux tripes. Je ne me voyais pas vivre ça. Cette nostalgie, cette douleurs. Depuis qu'on est 4 quelque chose a changer en moi et je suis sûre qu'on est au complet que la maternité pour moi c'est fini. J'ai vécu ma 4ème grossesse comme la dernière et même si j'ai travaillé jusqu'à la veille de l'accouchement, j'ai "profité" de cet état. Et j'ai eu la chance d'avoir un superbe accouchement qui me donne aucun regret. Bon maintenant que la souricette est là la fatigue est de retour, mais je me souviens qu'à chaque nouvel enfant qu'on a accueilli c'est comme ça / les six premiers mois sont aussi fabuleux que difficiles. Moi le passage de 2 à 3 m'a été difficile. Car on est deux parents, on peut se partager, mais à trois enfants, j'ai été beaucoup moins présente pour mon grand vu que c'était le seul à pouvoir se débrouiller... De 3 à 4 ca se passe super car elle avait déjà sa place dans nos cœurs et côté materiel on avait gardé.

madamezazaofmars 30/09/2014 22:14

Tu ne fais que me conforter dans mon envie la tu sais

Lulu 19/09/2014 19:10

Tu as raison, ne rien prévoir est encore le mien, ça m'a plutôt bien réussi ;) J'imagine complètement la coalition des garçons le soir, les mectons sont déjà pas mal dans ce domaine, et pourtant ils ne sont que 2 (et n'ont aucune connivence)

Bisous

madamezazaofmars 30/09/2014 22:13

Unis ils sont plus forts

Troisfoismaman 19/09/2014 17:02

Souvent moi aussi, je me demande, en ce moment ... on est si bien ... et en même temps, peut-être qu'on serait encore mieux, à un de plus !

madamezazaofmars 30/09/2014 22:12

Oui pour le savoir, il faut tenter ;-)

PetitDiable 19/09/2014 15:38

Qui vivra verra, c'est pareil chez nous pour le 3ème.

madamezazaofmars 30/09/2014 22:11

:-)

babymeetstheworld 19/09/2014 14:57

Qui vivra verra ...Exactement :) et Zozo il en parle un peu ? il pense quoi lui ?

madamezazaofmars 30/09/2014 22:11

Lui, c'est le mot hermétique qui me vient a l'esprit

Stefanny 19/09/2014 14:37

C'est ce que je ressentais moi aussi, et puis la question ne s'est plus posée, j'étais certaine (et mon mari aussi) que l'on étais bien à cinq, on avais notre équilibre. Et la vie a décidé de nous faire une surprise, nous voilà à six et qu'est ce qu'on est bien heureux. On pensais que notre famille étais complète, hé bien, maintenant elle l'est pour de vrai, c'est comme si notre dernier petit loupiot avait toujours était là parmi nous.
Après, çà dépend des personnes, chacun sa vie, son avis, son vécu et son ressenti; tu as encore le temps de savoir ce que la vie te réserve.
Bonne journée.

madamezazaofmars 30/09/2014 22:11

Oui enfin pas tant de temps que ça ;-)

emilie 19/09/2014 13:32

Je pense aussi qu'il ne faut rien prévoir mais quand on a la chance de pouvoir en avoir et qui plus est naturellement alors il ne faut pas se poser trop de questions! C'est une vraie chance, et malheureusement on ne l'a pas toute...

madamezazaofmars 30/09/2014 22:11

Je suis tout a fait d'accord et j'ai conscience de cette chance

La fée Lili 19/09/2014 13:19

On était 6 à la maison, et j'avoue que je garde de merveilleux souvenirs de cette enfance, parfois tumultueuse c'est vrai, mais souvent joyeuse. Par contre pour le moment, je ne suis pas du tout tentée par un numéro 3, alors ne parlons pas du numéro 4 !!, (mais paradoxalement, quand je me dis que je ne serais plus jamais enceinte, plus jamais de bébé, ça me fait tout drôle, allez comprendre ...) Comme tu dis, qui vivra verra :)

madamezazaofmars 30/09/2014 22:10

On ne peut pas vraiment savoir en fait

Marie mon-nid 19/09/2014 13:15

Coquillette aussi me demande régulièrement une petite soeur... Sauf que le troisième petit frère encore niché au creux de mon ventre n'a pas encore pointé le bout de son nez ! Et même si j'ai bien peur que l'envie ne me quitte pas de si tôt, je pense qu'avec 4 enfants, la famille sera au complet... (dis-je aujourd'hui ;-) ! )

madamezazaofmars 30/09/2014 22:10

Oui voilà on en reparlera

madeleine 19/09/2014 12:59

Tout pareil sauf que ce serait pour un trois dans un minuscule appart! mais l'envie d'enfants c'est tellement plus fort que tout!

madamezazaofmars 30/09/2014 22:10

Voilà c'est ça

MissBrownie 19/09/2014 12:17

Comme toi, pour moi, c'est un peu un jour oui, un jour non, ça varie même d'une heure à l'autre LOL
En gros il faudrait un bébé surprise, mais vu ma fertilité, ceci serait quasiment un miracle !

madamezazaofmars 30/09/2014 22:09

Je crois aux miracles justement

Carole Nipette 19/09/2014 12:03

Oui tu verras bien, pas de planning :)

madamezazaofmars 30/09/2014 22:09

Ah ça non, surtout pas

Cleophis 19/09/2014 12:01

La photo est magnifique. Je trouve qu'avoir des enfants est un vrai bonheur, au-delà du fait que c'est un boulot certain!! Si vous pensez avoir la patience requise, c'est tout bon, j'avoue que moi, je me suis arrêtée à deux! ;)

madamezazaofmars 30/09/2014 22:09

Je n'en ai aucune idée côté patience ;-)

Virginie 19/09/2014 11:43

J'aime beaucoup ta façon d'écrire et cette envie comme toi elle est là, nichée au fond de moi... Je pensais rédiger un billet à ce sujet très bientôt...

madamezazaofmars 30/09/2014 22:08

Merci et je le lirai avec plaisir

Hellvis 19/09/2014 11:34

C'est tellement bien dit! Exactement ce que je ressens! Tu as l'art de mettre les sentiments en mots!
Oui, moi aussi, j'ai envie d'une autre enfant, un troisième, même si mon minus n'a 'que' 14 mois.
Quand je vois ce que certain(e)s font durant la grossesse, l'accouchement, avec leurs nouveaux-nés, que je n'ai pas fait pour mes deux premiers et qui me font briller les yeux, je me dis : "j'ai envie de vivre ça". Je n'ai pas de regrets, juste envie de faire toujours mieux, toujours plus en accueuillant un nouveau membre de la famille...
Et "construire" une fratie, c'est un vrai cadeau pour ses enfants. Même si je conçois qu'on puisse être très heureux en étant enfant unique.

madamezazaofmars 30/09/2014 22:08

J'étais fille unique et j'ai justement envie de construire une fratrie

alice 19/09/2014 11:19

Moi je te dis fonce, fais en un autre pourvu que ça soit une fille ! C'est tellement magnifique d'avoir une princesse chez soi
Il faudrait prendre aussi l'avis de Papa bien sûr

Isa 19/09/2014 11:18

Moi aussi j'ai déjà ressenti ces fourmillements et je me suis déjà posé cette question (j'en ai que 2 mais j'en voulais 4... avant d'en avoir !!!). Mais je ne crois pas que j'aurais le courage de tout recommencer au début, mes Pitts n'ont que 20 mois d'écart et maintenant qu'ils sont arrivés à 5 et 6 ans et demi on arrive un peu plus à sortir la tête de l'eau avec mon homme :) Et puis on va faire construire une maison donc notre énergie va se reporter sur ce "bébé" là pour l'instant ;)

madamezazaofmars 30/09/2014 22:04

Mon homme aussi n'a plus envie de tout recommencer je crois

swettylux 19/09/2014 11:07

le temps fais les choses ils faut avancer sans trop ce poser de questions !!
mais vivre au jour le jour les moments magiques
bisouss

madamezazaofmars 30/09/2014 22:03

C'est ce que j'essaie de faire

Top Produit Bébé 19/09/2014 10:31

Oh comme je te comprends, moi aussi j'ai l'impression que toutes les femmes sont enceintes ou essaient de l'être en ce moment et ça me rend toute nostalgique. Je n'arrive pas à me dire que je m'arrêterai à 3 enfants. J'en ai envie d'un quatrième. Mais en même temps je suis souvent fatiguée parce qu'ils ont 5 ans, 4 ans et 2 ans et c'est du boulot. J'imagine que pour toi cette pareil, d'où cette ambivalence. On ne doit jamais dire jamais et comme tu conclus si bien ton billet, "qui vivra verra". Je te souhaite plein de bonheur, profite de tes enfants et surtout du petit dernier, ça pousse tellement vite !

madamezazaofmars 30/09/2014 22:03

C'est bien simple je ne le vois pas grandir

delphine 19/09/2014 10:00

Je crois que c'est quelque chose que l'on ressent au plus profond de nous ....quand mon troisième est né , nous ne savions pas encore que mon deuxième était "différent" , et quand nous avons fait la quatrième , on nous a pris pour des fous ^^ mais je ne sais pas comment expliquer ...c'était une évidence qu'elle vienne " terminer " cette belle fratrie , tout comme c'est une évidence qu'il n'y aura pas de cinquième ! je ne dis pas que que je n'en ai pas envie quand je vois des ventres tout ronds et de jolis bébés autour de moi mais je crois que ce fameux Equilibre est là !
Donc suis ton instinct :)
Belle journée !!

madamezazaofmars 30/09/2014 21:42

Il faut que monsieur suive aussi ;-)

Morgane 19/09/2014 09:57

Bonjour ,
Je lis très souvent ton blog que j'aime beaucoup. Ce qui me plait c'est que c'est vraiment de toi que tu parles, on sent la personne derrière l'écran, avec ses doutes, ses envies, ses questionnements, ses critiques. J'aime aussi tes (vos!) photos, réalistes, comme dans la vraie vie, pas des trucs bien léchés comme dans les magazine, et comme sur de nombreux autres blogs, où on finit par se dire que c'est pas possible d'être une mère aussi parfaite, avec des enfants tops models et un intérieur parfaitement rangé et au top de la branchitude!
Bref, j'aime ton blog!
Et si je t'écris c'est par rapport à ton questionnement d'un éventuel 4eme enfant. J'en ai moi-même 4 (deux filles de 13 et 10 ans et deux garçons de 7 et 5 ans). On voulait depuis longtemps 4 enfants (mon conjoint est le 4eme de se fratrie, et on connaissait des familles à 4 efants, et on trouvait ça chouette : le minimum de la famille nombreuse, pour nous!)
Ce que je te dirai c'est d'abord que c'est normal que ça nous titille cette envie d'enfant, de bébé, même quand c'est fini...à un moment donné il "faut bien" tourner la page, décider d'être au complet. Après notre dernier bébé, j'ai trouvé dur aussi de me dire que c'était fini, de savoir qu'on ne vivra plus jamais la grossesse, l'accouchement, les premiers mois....C'est un vrai deuil, même si j'étais sûre de ne plus vouloir d'enfant.
Maintenant, ce que je veux te dire aussi, c'est que question organisation, passer de trois à 4 c'est moins compliqué que de passer de 1 à 2....on a l'expérience, même si on a toujours des doutes, même si chaque enfant est différent, on est plus zen je trouve.
Comme tu le dis, je crois que la bonne question à se poser c'est de savoir si c'est une envie de maternité, d'être à nouveau enceinte, de se projeter avec un bébé, qui nous fait envie, ou bien réellement l'envie d'agrandir la famille avec un nouvel enfant, une nouvelle personne, qui va elle aussi grandir.....
Forcément, à un moment on sait qu'on n'aura plus d'enfant, on passe tous par-là, c'est une période un peu comme celle où on a pas encore fait d'enfant et où on ose pas encore se lancer (tu vois ce que je veux dire?) mais c'est le processus inverse (et c'est pas hyper facile ; ) !!!
Bien sûr les gens te regardent comme une extra terrestre quand tu as 4 enfants (3 c'est nombreux mais ça reste plus dans la norme), à 4 tu es folle, ou alors c'est ta vocation, ou les gens pensent qu'il n'y a que ça qui t'intéresse, que tu es forcément une baba cool,
Mais 4 c'est super! je trouve que c'est un bon nombre d'enfant, les relations sont plus équilibrées, il y en à rarement un à l'écart, il peut y avoir deux binômes....
Mais bon! ne prend pas mon message comme une incitation! Trois enfants c'est super ! et tes garçons ont l'air supers sympas.
à bientôt peut-être
Morgane

madamezazaofmars 30/09/2014 21:42

J'adore ton commentaire :-)

Marie Grain de Sel 19/09/2014 09:43

Allez je sais : en fait, tu es dans ma tête. C'est obligé, sinon je ne vois pas comment on pourrait écouter la même musique en simultané, boire nos tisanes en simultané, et penser ça (cf. plus haut) en simultané. Pas vrai ? ;-)

madamezazaofmars 30/09/2014 21:41

Evidemment que je suis dans ta tête

Lauréa 19/09/2014 08:54

Le temps fera bien les choses, et nous dira la suite ;-), faut laisser glisser comme on dit ^^

madamezazaofmars 30/09/2014 21:41

Oui, il faut laisser le temps au temps

script>