Ce redoublement qui m'a servi

Ce redoublement qui m'a servi

Je n'ai encore jamais été confronté au redoublement en tant que maman. Il faut dire que je n'ai qu'un fils à l'école primaire, l'autre qui vient de rentrer en petite Section et le troisième dont le jeu préféré du moment est de jeter à terre des piles entières de DVD.

J'ai vu hier que le gouvernement, le ministère de l'éducation nationale se dirigerait vers une suppression du redoublement qui deviendrait exceptionnel. Je voudrais bien d'ailleurs qu'on m'explique sur quoi se basera cette exception parce que si c'est fait un peu sur le même principe que cette normalité ou on doit tous être enfermé, ça va être compliqué pour l'élève qui sera concerné.

Est ce que je suis pour cette suppression ou pas ? En toute honnêteté je n'en sais rien.

Autant je pense qu'un redoublement peut vraiment être bénéfique autant je pense que parfois il est juste inutile et stigmatisant.

Moi même j'ai redoublé. Ca m'est arrivé après une première troisième ou de mon plein gré, j'avais décidé de ne pas travailler alors que j'étais une bonne , voir une très bonne élève. J'étais même pendant mes deux premières années de collège, une fayotte comme on dit, assise au premier rang, participant assidument, et aimant l'école.

J'ai continué à aimer l'école mais l'année de mes quatorze ans, j'ai fait n'importe quoi, allant même jusqu'à trafiquer les bulletins scolaires, à dire que j'avais eu le brevet et à cacher ce fameux redoublement à mes parents jusque mi Juillet.

J'ai donc refait une troisième dans le même établissement l'année suivante. Ma chance, ne pas avoir été considéré par mes professeurs ou les autres élèves cette année là comme LA REDOUBLANTE. Je crois que j'ai même failli par l'oublier.

J' ai refait une super année, avec des bonnes notes, j'ai eu le fameux BEPC, j'ai même pu aider les autres, et ça a vraiment été bénéfique pour moi, pour cette année là mais aussi pour toutes mes années de lycée. Ca m'a permis de prendre un nouveau départ. Du coup si on me demande si je vois mon redoublement comme une chance, sans hésiter je réponds oui.

Mais je suis bien consciente que ce n'est pas toujours le cas. C'est comme pour tout, pour certains ça se passera super mal pour certains et tellement bien pour d'autres.

Je ne savais pas personnellement qu'un redoublement coutait cher à la communauté, et je n'avais pas compris au départ que c'était à cause de son coût qu'on voulait le supprimer, je n'y avais vu que le côté humain, un peu humiliant que ça peut avoir parfois, punitif aussi dans certains cas, mais aussi utile, nécessaire, comme une seconde chance.

Du coup je suis un peu comme pas mal de gens je crois, je suis plutôt contre sa suppression tout en étant d'accord pour qu'on l'interdise, bref je ne sais pas du tout quoi en penser.

Au vue de mon expérience personnelle c'est une bonne chose, l'occasion de prendre un nouveau départ. En écoutant le récit de certaines copines et mères de famille, c'est une catastrophe. Ca peut être un vécu par l'enfant comme totalement destructeur, brisant même une partie de sa confiance et de son estime de soi.

Je pense juste que si jamais on en venait à le supprimer totalement ou presque, il ne faudrait pas se précipiter comme pour la réforme des rythmes scolaires et mettre en place bien avant l'adoption de tel ou tel décret, des moyens nécessaires mis à la disposition des élèves en difficulté pour les aider, les soutenir, et les accompagner. Pas évident il me semble vu les effectifs des classes actuellement. D'ailleurs il me semble avoir lu que les professeurs sont opposés à cette réforme, mais que les parents y sont favorables.

A suivre en Octobre avec l'adoption du décret ou pas...

PS : Cette photos est celle de ma classe de Terminale, saurez vous me retrouver ?

Commenter cet article

Le Labo d'Elodie (CréAriane) 02/10/2014 12:22

Au risque de me faire jeter des pierres (des petits cailloux suffiront ;-) ), je pense que si tous les élèves réellement incapables de passer à la classe supérieure redoublaient (imaginons que l'état ait les moyens), ce serait beaucoup moins stigmatisant, car ils seraient vraiment, vraiment nombreux malheureusement. J'ai vu ça de l'intérieur avec effarement, "celui-là, il a 2 de moyenne mais il passe, car on en attend rien de mieux" (aaaaargh d'effroi de ma part devant cet aveu d'impuissance de l'éducation nationale !) "lui il a presque la moyenne, il redouble car il peut mieux faire". MAIS QUELLE INJUSTICE !!!! Et donc ma conclusion est : "En effet vu sous cet angle il faut supprimer tout redoublement" :-) L'idéal serait effectivement que l'EN retrouve le manuel de la réussite dans ses tiroirs très encombrés (à mon avis : mettre un peu de côté "l'accessoire" pour bosser à fond sur le "fondamental"). A bientôt ! :-)

AnneLaureT 29/09/2014 10:44

C'est toi qui tiens l'ardoise, non...? ;-)

*

madamezazaofmars 01/10/2014 21:37

Non, pas du tout

La vie en Tisanie 25/09/2014 21:21

Le redoublement est en effet très peu proposé, parce que finalement, dans la plupart des cas, il n'est pas bénéfique pour l'élève, qui n'a qu'une envie: sortir du système scolaire, qui ne lui est pas adapté. Combien de doublants ai-je vu qui faisaient une 2ème année pire que la 1ère....Et dans ces cas-là, c'est un vrai gâchis, une perte de temps pour tout le monde. Mais fort heureusement, il y a quelques redoublements efficaces, qui ne fonctionnent que parce que l'élève est assez mûr pour en comprendre les raisons et surtout les enjeux. A mon sens, un redoublement doit être accompagné d'un véritable dialogue entre l'élève, les enseignants, et la famille. De toute façon, aujourd'hui, on ne peut pas imposer un redoublement à un élève. On le propose, mais la décision revient aux parents.

madamezazaofmars 01/10/2014 21:35

Je suis entierement d'accord

J 25/09/2014 18:58

Je t'ai toute de suite reconnue.
Et avant même de constater que nous avons passé le même bac, j'ai pu remarquer nos points communs vestimentaires. Hum,ces chères années presque 90 !

madamezazaofmars 01/10/2014 21:35

Ah ça c'était comment dire...

Béatrice 25/09/2014 18:51

Grand Mec N°1 (né un 29 décembre) a redoublé le CM2 (bénéfique), la 2nd à sa demande (bénéfique), il a raté son bac, a repiqué la terminale, réussi son bac ... Là, il refait la première année de fac loupée pour quelques centièmes de points ... Il lui faut plus de temps qu'à un autre pour faire les choses ce n'est pas grave tant qu'il est épanoui ... mais s'il n'avait pas pu refaire ces années ...?
Tout dépend des gamins je crois, et donc pas d'avis tranché ici ...;-)

madamezazaofmars 01/10/2014 21:34

Je constate que ça lui a quand meme servi

Lily 25/09/2014 18:27

Rang du milieu, 3e en partant de la droite ? :)

J'ai redoublé ma 1e , et je l'ai personellement très bien vécu, cela a été bénéfique puisque j'ai brillamment réussi les épreuves du bac anticipé cette année-là, entrant-même en Terminale avec des points d'avance !
Je suis pour le redoublement si l'élève en comprend la raison, s'il est accompagné de façon adéquate dans son apprentissage.

Un article très bien écrit et très réaliste d'une prof d'anglais : http://princesse.soso.free.fr/?p=258

:)

madamezazaofmars 01/10/2014 21:34

Tu m'as trouvé ;-)

Carole Nipette 25/09/2014 17:48

Je pense aussi que pour certains il peut être bénéfique et pour d'autres qui de tout façon n'ont pas leur place dans notre école traditionnelle, il ne sert à rien... cette histoire de suppression pour faire semblant de remonter le niveau n'est pas saine...

madamezazaofmars 01/10/2014 21:34

Comme pas mal de réformes actuellement je trouve

Mélanie 25/09/2014 17:23

J'ai redoublé ma 6ème et ma 4ème
à vrai dire pour la 6ème je n'ai pas eu l'impression que cela m'est servie par rapport à la 4ème
ensuite je me suis mal orientée, et je le ressent maintenant pour ma vie professionnelle, ce sont les aléas de la scolarité
Pour l'instant, mes enfants s'en sortent plutôt pas mal
Mélanie

madamezazaofmars 01/10/2014 21:33

Je te souhaite que ce la continu

zibulka 25/09/2014 15:11

Le reboublement ne disparait pas il sera exceptionnel. Il sera limité à deux situations : une rupture importante dans l'apprentissage, par exemple une absence de pls mois ou à des paliers d'orientation donc en 3eme et seconde pour permettre aux élèves d'obtenir l'orientation qu'ils voudraient.
Le redoublement n'est pas supprimé il ne sera plus demandé par l'administration.

madamezazaofmars 01/10/2014 21:33

J'avais bien compris mais ça ne change pas mon point de vue

so 25/09/2014 14:29

comme vous,j'ai redoublé et comme vous cela a été bénéfique
pourtant aujourd'hui je constate lors des réunions parents profs il y a très peu de redoublement seulement en 3ème si pas de BEPC ou pas d'orientation et en terminale si échec au BAC j'ai plusieurs fois constaté des enfants ne sachant pas lire en troisième donc pour moi dans les faits cela est déjà une réalité
(je précise que j'ai du faire des pieds et des mains pour que ma fille"redouble" sa dernière année de maternelle avec une AVS parce que problème génétique et là aussi on m'a dit oui mais ça coute cher...

madamezazaofmars 01/10/2014 21:33

C'est fou cette histoire

danslapeaudunefille 25/09/2014 10:43

Bien sur que je t'ai trouvé en pull blanc. Moi perso j'ai redoublé 3 fois cela n'a servi à rien car au final je n'étais pas dans la bonne voie...

madamezazaofmars 01/10/2014 21:32

C'est important d'être bien orienté

Xavier 25/09/2014 10:09

Le supprimer me semble être une réponse à l'incapacité d'avoir des classes plus chargées que ce qu'elles sont déjà ! Apparemment le niveau global baisse, difficile de faire redoubler tous ceux qui ne suivent pas... La question serait de voir pourquoi le niveau baisse, accompagnement insuffisant ? Ne pas redoubler peut provoquer un isolement de l'enfant "largué" tandis que ce dernier pouvait avoir de l'avance en redoublant vu qu'il avait en partie assimilé le programme l'année d'avant. Après, tout dépend de "comment" est présenté le redoublement par l'école, par les parents. La façon de l'aborder sera primordiale pour que l'enfant réagisse bien ou mal !
Mais je ne peux pas témoigner, je n'ai pas redoublé :)
En tout cas, je ne comprends pas pourquoi il s'agit toujours de réformer un système scolaire qui marchait avant... Il faudrait peut être réformer d'autres choses à mon avis... mais je verrai quand mes enfants seront plus grands !

madamezazaofmars 01/10/2014 21:31

J'ai le meme sentiment, pourquoi réformer ce qui fonctionne

Little Cocoon 25/09/2014 09:52

J'ai redoublé aussi, et je ne suis pas traumatisée.
Je ne sais pas trop quoi penser de ce "projet", un redoublement c'est un peu une "2nde chance" , rattraper ses lacunes. Et si on proposait à mes enfants un redoublement, je ne le vivrai pas comme un échec.
Il me semble que c'est toi qui tient l'ardoise, non ?

madamezazaofmars 01/10/2014 21:31

Non ce n'est pas moi

Maristochat 25/09/2014 09:26

Trouvée!
J'ai du mal à avoir un avis sur la question également...
En tant qu'enseignant on est souvent confronté à des élèves qui redoublent. Souvent, c'est inutile car leurs difficultés vont au delà de ce qu'on peut leur apporter en leur faisant refaire une année. D'autres, lorsqu'il s'agit d'un évènement particulier, cela peut être très profitable...

madamezazaofmars 01/10/2014 21:31

Oui c'est a double tranchant

Marie 25/09/2014 09:13

Je dirai la jeune fille en blanc, rangée du milieu, 3ème en partant de la droite :)

madamezazaofmars 01/10/2014 21:30

Bravo

Lil 25/09/2014 09:02

Celle du milieu, de la rangée du milieu ??

madamezazaofmars 01/10/2014 21:30

Presque

cleopat 25/09/2014 08:55

si le redoublement n avait pas existé mon fils en première n aurait pas pu se réorienter et quitter uen filière qui ne lui convenait pas du tout Le problème est qu on pose des obligations et des interdits au niveau de l école sans concertation et sans donner les moyens Donc j espère que cette fois la décision sera prise de façon à n e pas exclure ou marginaliser encore plus certains enfants!
Sinon sur la photo je te verrais bien au premier rang la deux!ème jeune fille brune en partant de la droite Parce que cette jeune fille me fait penser à ton fils ainé Mais je dois certainement me planter lol et désolée si c est une erreur

madamezazaofmars 01/10/2014 21:29

Non ça n'est pas moi

Bobine 25/09/2014 08:36

Rangée du milieu, avec le pull gris?
Concernant le redoublement, je n'ai pas d'avis "générique" sur la question. J'ai simplement sous le nez le cas de mon neveu de 10 ans, qui accumule les lacunes depuis la primaire et à qui le collège privé dans lequel sa mère l'avait mis a préconisé un redoublement de la 6ème et enfin diagnostiqué plusieurs troubles (avec des noms en "dys..." quelque chose) avant de le virer pour des problèmes de comportement. Retour donc dans le public, où ils n'ont jamais voulu le réinscrire en 6ème car "on ne redouble plus" et il attaque donc sa 5ème sans le bagage nécessaire... Un échec programmé...

madamezazaofmars 01/10/2014 21:29

Ouch oui c'est dur dans ces cas la

fabienne 25/09/2014 08:24

Bon matin !
Je ne sais pas ce que je pense du redoublement (et à cette heure-ci, je m'en fous un petit peu...).
Par contre, au sujet de la photo, déjà je trouve ça difficile de reconnaître qqun qu'on connait très bien, mais alors la ! Je sèche complètement ! On peut avoir un indice ?:)

madamezazaofmars 01/10/2014 21:29

2eme rang

Nath 25/09/2014 07:58

Hello
En tant qu'enseignante et maman je ne suis pas fan du tout du redoublement, pour les raisons que tu cites : stigmatisation, inutilité si c'est pour refaire à l'identique, séparation d'avec ses camarades etc etc Même si effectivement dans certains cas, et tu en es la preuve (mon mari aussi) au final c'est bénéfique ... Par contre, je milite à 100% pour une détection et une prise en charge précoce et EFFFICACE des difficultés que peut rencontrer un enfant que ce soit sur le plan des apprentissages bien sûr mais aussi de facon plus large sur le plan de son rapport à l'école etc ..Et là on a de sacrés progrès à faire ... alors effectivement si la seule motivation pour cette suppression est son coût trop élevé, encore une fois, on agit à la va vite ....

madamezazaofmars 01/10/2014 21:28

Je suis totalement d'accord avec toi

script>