Jeudi 28 août 2014 4 28 /08 /Août /2014 07:39

 

http://idata.over-blog.com/1/46/76/24/Kermesse/Bulle-de-savon.jpg

 

Comme chaque année, une semaine avant la date fatidique on remets les pendules à l' heure de la rentrée. D'abord dans nos têtes, parce que maintenant à J-5, il y a des habitudes de vacances à perdre et de bonnes résolutions à prendre. Et c'est chaque jour qu'on se conditionne un peu plus pour le 2 Septembre, puis le 5 Septembre car Jajaja va faire une rentrée différée. Et si d'habitude ça ne préoccupe que moi, cette année, même si il se plait à répondre à chaque remarque par " mais c'est encore les vacances" l'empereur  est un peu inquiet pour cette année.

 

J'ai commencé a faire des listes, je me prépare psychologiquement, bref c'est tout un programme quasi sportif qui souffle sur la maison.

 

Côté empereur : Rien ne change vraiment sauf qu'il a peur de ne pas être à la hauteur. Et là je jure que je ne lui mets aucune pression et que je trouve ça grave et déplacé qu'un enfant de presque 8 ans ait peur de ne pas être à la hauteur. Je me dis que cette année de CE1 qu'on a tant détesté nus en tant que parents, ne l'a pas laissé indemne lui en tant qu'élève, alors je le rassure et je lui parle beaucoup. Malgré tout, il se languit quand même de retourner à l' école. Mon fils est cool comme Fonzie et ses journées ressemblent en tout point à celles qu'ils vivaient début Juillet : Du jeu, des ronds dans l' eau, des apéros grenadine avec papy et mamie, des dégustations de figues, des petites voitures, des courses avec son frère, un petit DVD le soir. Et si on lui demande ce q'uil pense du CE2, il répond "cette année ça va plus être de la rigolade".

 

Côté Jajaja : Plus que de la coolitude, c'est l'insouciance la plus totale de son côté et j'aime ça. j'aime le voir papillonner, jouer dans le jardin, faire du vélo, rire, sans se préoccuper aucunement de ce qui va se passer. Forcément puisque quand on lui parle d'école, il ne sait absolument pas ce que c'est, et j'aime autant d'ailleurs qu'il ne se rappelle pas de cette désastreuse première rentrée avortée.

Il va retourner à la Halte jeux dès aujourd'hui, retrouver ses copains, et la responsable de la structure qu'il aime tant. On l'appelera Zabeth.

Je le laisse à sa jolie vie,on verra tout ça dans une semaine.

 

Côté Mistouflon : La rentrée, la ren quoi ?

 

Côté papa : Cette année, Zozo est quad même un peu plus inquiet que d'habitude mais pas plus que ça. Sa philosophie " c'est au pied du mur qu'on voit le mieux le mur", entendez par là pour la rentrée qu'il  ne stressera vraiment qu'une fois le jour J arrivé.

Il relativise beaucoup, comme pour tout, et sait que si il montre un quelconque signe d' affolement, c'est moi qui vais partir en vrille comme un ballon de baudruche qu'on lâcherait trop tôt. Zénitude et tranquillité" donc côté paternel.

 


Côté Maman : J'angoisse de savoir qui sera la maîtresse de l'empereur et avec quels camarades il va se retrouver. Je cauchemarde à l'idée de retrouver cette ATSEM qui m'a fait, qui nous a fait tant de mal, rien qu'avec des mots. La quête du gobelet qu'on n'arrive pas à trouver me rend folle. Tout ne va pas si mal finalement...

Je me sens un peu moins psychopathe que les autres années et même Zozo me félicite pour mon comportement c'est dire. J' admire quand même toujours les mamans qui ont  zéro degré d' appréhension.

La peur n' évite pas le danger, d' ailleurs c'est juste la rentrée il n' y  a pas de danger.



Mais d'ici Mardi on prend de bonnes habitudes et on prépare la rentrée tout doucement en...

 

- Se couchant plus tôt. Mon fils  va devoir reprendre le rythme des levers à 7h15 au lieu de 10 heures, et ce 5 jours sur 5, merci la réforme.

Jajaja lui est tous les soirs au lit à 20 heures, un bonheur.


-  Allant chez le coiffeur Samedi matin pour l' empereur histoire de rafraîchir sa coupe parce que même moi j'avoue que c'est un peu n'importe quoi en ce moment.


- Préparant la trousse , le cartable, la tenue de l'empereur et celle de Jajaja


-Pensant en parallèle à son anniversaire le 7 Septembre. Penser aux cadeaux, au gâteau, à la déco. Peut être se décider à le fêter enfin ses copains.


- Réalisant que Zozo et moi on va fêter nos dix ans.


- Reprenant le sport et Weight Watchers là ou je l'ai laissé au début du mois de Juillet, histoire de me détendre et de me sentir plus légère.

 

 

Et puis aussi prolonger un peu la magie de l'instant, de ces derniers jours d'été ou on a encore du soleil. En se faisant des ventrées de mûres, des promenades à vélos, des ricochets , des concours de chatouilles, en profitant encore du jardin, en prenant des photos, en étant tous ensemble tout simplement.

 

Je sais que j' aurai la boule au ventre, je sais qu'un tourbillon d' émotions va me submerger, que j' aurai peur pour lui, pour eux, mais que je saurai me contrôler, comme d'habitude.

 

Non je ne me languis pas de la fin des vacances, voilà c'est dit.

 


Publié dans : Zozo et les minots - Communauté : Nana, mais maman aussi
Ecrire un commentaire - 7 Commentaires
Mercredi 27 août 2014 3 27 /08 /Août /2014 07:50

http://scontent-a.cdninstagram.com/hphotos-xap1/t51.2885-15/10561041_340548552765226_1971348332_n.jpg

 

 

Ce sont les mots que nous a glissé la psychiatre en chef, celle qui coiffe tout l'étage, comme il dirait dans "un elephant ça trompe énormément" lors de notre dernière visite avant les vacances. Et encore elle n'a pas employé le terme "comme les autres", mais le terme de normal. La normalité étant pour moi quelque chose de totalement subjectif et absolument pas une référence tant elle peut être perçue différemment d'une personne a l'autre que je préfere ne pas employer ce terme.

 

D'autant qu'avec Zozo, comme n'importe quels autres parents qui auraient été à notre place, ces mots nous ont beaucoup choqué.

 

Alors oui c'est vrai que Jajaja n'est pas comme le fils du voisin, de mon ancienne amie d'école, de la blogueuse d'a côté.

 

Il ne parle toujours pas au sens ou les gens l'entendent même si ils fait un tas de sons qui ne sortaient même pas de sa bouche il ya 6 mois, sans oublier les mamans, le seul mot qu'il prononce distinctement et plusieurs fois par jour.

Il a des réactions bien à lui, il va par exemple crier d'excitation quand il est super heureux, comme cet été à la piscine, ou se mettre à pleureur très fort si il n'est pas a l'aise quelque part.Il ne fait pas de bisous mais vient frotter son nez contre le nôtre, il ne mange pas très bien, et il lui faut du temps, beaucoup de temps pour s'habituer aux gens, aux autres.

 

Il ya d'autres enfants qui ne parlent pas à son âge et qui n'ont pas besoin d'AVS pour autant à l'école alors je ne me voile pas la face, je sais qu'il est différent. j'ai lu sur le petit papier que la MDPH m'a envoyé qu'il est considéré comme un enfant ayant une incapacité de 50 à 70 %. Evidemment ça m'a fait bizarre de lire ça noir sur blanc, bien entendu que ça m'a fait un pincement au coeur, je mentirai de dire le contraire. Peu de parent envisage d'avoir un enfant handicapé, moi en tout cas je reconnais ne jamais y avoir pensé. Mais voilà ça arrive, et là ça nous arrive.

 

Mais naivement peut être, je pense que rien n'est figé, que mon fils va encore faire d'énormes progrès, que les mots vont venir, petit à petit, même si il faut deux ans pour avoir un résultat. Qu'une fois la parole débloquée, plein d'autres rouages se remettront à tourner eux aussi.

 

Pour l'instant, je ne pense qu'à la rentrée et à lui offrir les mêmes chances que ses petits camarades, il le vaut bien, mon enfant extra-ordinaire. Le plus dur risque encore de ne pas être ses réactions à lui mais celles des autres parents. Une école de campagne, un enfant pas comme les leurs, avec des réactions pas toujours appropriés, j'ai bien peur q'uon ait pas fini de nous battre. Et pourtant si on pouvait éviter ça ce serait bien car on va avoir assez d'énergie à dépenser ailleurs.

 

La course va reprendre avec les rendez vous chez l'orthophoniste, un nouveau rendez vous avec une psychomotricienne, plus un groupe avec d'autres enfants qui ne parlent pas tout comme lui. Sans compter la Halte jeux qui continuera à l'accueillir, les rendez vous chez les médecins, et j'en passe.

 

Je n'ai aucune envie et le papa non plus de sortir de cette bulle qu'ont été ces deux mois de vacances. Et Jajaja n'a pas l'air pressé non plus. Il a tellement été détendu tout l'été, et il nous a même épaté en vacances tellement on aurait pu croire qu'il avait vécu là toute sa vie, comme un poisson dans l'eau.

 

Je ne m'étais jamais rien imaginé de spécial le concernant, mis à part peut être qu'il aurait des bouclettes.

 

C'est mon enfant au même titre que ses frères, et je n'échangerai sa présence contre rien au monde car c'est tellement d'amour tout le temps, d'énergie, de gaiété, de sourire... Bien souvent en regardant le monde à travers ses yeux on le voit autrement, souvent plus beau même, car il a su voir le petit détail qui change tout.

 

Il est ma paire de lunettes roses même si c'est difficile parfois, même si j'ai peur, notre vie avec lui n'est que meilleure.

 

Alors je ne ferai le deuil de rien, ni de personne, et je ne veux plus jamais entendre cette phrase là...

Publié dans : Zozo et les minots - Communauté : Nana, mais maman aussi
Ecrire un commentaire - 74 Commentaires
Mardi 26 août 2014 2 26 /08 /Août /2014 08:16

Combien sommes nous chaque été à trier nos photos de vacances ? A se remémorer les bons moments, à admirer les paysages ou les visages de nos enfants sur les nombreux, trop nombreux parfois clichés que nous prenons durant ces deux mois d'été.

 

Je suis de ceux là, de ceux qui prennent des photos à la pelle et qui galère toujours au moment de les trier. Les photos de vacances d'été ont toujours ce je ne sais quoi, ce petit truc en plus, ce parfum de liberté qu'on ne retrouve à aucun autre moment de l'année.

 

Izabela Urbaniak, photographe polonaise et maman de deux garçons a bien senti cette magie et a mis en route depuis 2012 un projet photographique intitulé "Summertime".

 

"Summertime"  ce sont les images d'une enfance insouciante, de vacances à la campagne, de petits bonheurs du quotidien et de sa douceur de vivre.

 

Pour le réaliser, Izabela s'est inspirée de sa propre enfance et des vacances qu'elle passait elle même à la campagne chez sa grand mère. Des vacances sans télé, en liberté et en osmose avec la nature, exactement comme celles que ses fils vivent aujourd'hui.

 

Cela donne une série de photos qu'Izabela ne retouche pas sauf pour faire passer ses clichés de la couleur vers le noir et blanc et le résultat est juste époustouflant.

 

Le noir et blanc rend les images empreintes d'une profonde nostalgie et chaque image raconte sa propre histoire. Ca sent bon l'enfance, l'innocence, l'insouciance, la joie de vire, le foin, la forêt, la naiveté, le bonheur tout simplement.

 

Il n'y a aucune mise en scène, et chaque photo n'est qu'un moment capturé par Izabela en observant ses enfants s'épanouir en vacances.

 

Il est presque inutile de vous dire après tout ça que je suis complètement sous le charme de ses clichés qui représentent pour moi ce que pourrait être un été de rêve. C'est simple, profond, naturel, c'est tout ce que j'aime.

 

Et en voici quelques images

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans : Portraits de photographes - Communauté : Bidouilles et compagnie
Ecrire un commentaire - 8 Commentaires
Lundi 25 août 2014 1 25 /08 /Août /2014 14:16

 

Depuis trois mois comme certains d'entre vous le savent déjà, nous avons une  Babynes à la maison et j'essaie de percer les secrets de cette étonnante machine.



Ce mois ci, j'ai voulu avoir un avis extérieur, celui d'un professionnel de la petite enfance alors j'ai décidé de parler de la Babynes, des capsules, de la nutrition évolutive avec la pédiatre du Mistouflon. J'ai totalement confiance en elle et je savais qu'elle répondrait à mes questions sans détour.

 

http://cdn.kveller.com/blog/wp-content/uploads/2011/05/Babynes.jpg



Visiblement quand j'ai commencé a lui en parler je n'étais pas la seule maman à avoir évoqué le sujet.



Bien sûr elle prône haut et fort tous les bienfaits que peut avoir le lait maternel et elle préfère que les mamans pratiquent un allaitement d'au moins 6 mois, idéalement plus même mais elle n'est pas fermée. Elle accepte et comprend très bien que des mamans ne souhaitent pas allaiter.



Concernant la Babynes, pour elle, le fait que cela se passe par un systeme de capsule et au travers d'une machine, n'altère en rien la qualité du lait donné à bébé puisqu'il s'agit d'un lait artificiel comme les autres. Enfin comme les autres à la différence que les formules de chaque capsule sont évolutives et pas divisées en trois catégories comme les laits artificiels classiques.



Elle ne conseille ni ne déconseille la Babynes et j'ai bien sentie quand même que j'avais éveillé sa curiosité avec mon histoire de nutrition évolutive et aussi avec le suivi intelligent de l'alimentation de bébé que propose Nestlé

 

http://www.babynes.com/media/wysiwyg/iphone-app-services-ch-fr.jpg



En effet des services connectés sont proposés et si on les active, elle sera alors reliée 24h/24 et 7j/7 à MY BABYNES. Ce service permet de controler la nutrition de bébé, sa croissance, de partager ses infos là justement avec son pédiatre, mais aussi avec sa famille, en bref, de tenir un véritable journal de bord qui permet de suivre ou de mettre à jour son poids ou le nombre de  biberons consommés. Elle permet même de gérer son stock de capsules pour neplus jamais être pris de court.



On peut aussi utiliser tous les outils du journal de bord manuellement si on est pas très accro a la technologie par exemple.



il y a même un numéro de téléphone disponible 24h/24 et 7j/7 pour répondre a n'importe quelle question.



Si vous êtes interessés par la Babynes, n'hésitez pas à appeler, à vous renseigner auprès de votre pédiatre pour voir ce qu'il ou elle en pense, ou de faire un tour surle site qui lui est dédié





Moi je poursuis en tout cas avec beaucoup de curiosité la découverte de la Babynes et j'attends vos commentaires si vous même vous l'avez testé ou si vous avez l'intention de vous en procurer une.

 

 

 

 

Article sponsorisé

Publié dans : Sponsos - Communauté : Bidouilles et compagnie
Ecrire un commentaire - 4 Commentaires
Lundi 25 août 2014 1 25 /08 /Août /2014 08:30

Carte postale

 

Nous avons fait un vide grenier il y a quelques semaines. il faisait beau, trop chaud et on a absolument rien trouvé. Rien sauf une vieille caisse en bois que j'ai voulu ramener à la maison malgré le fait qu'elle soit très abîmée.

 

C'était, je l'ai su grâce au petit morceau de papier qui subsistait sur son côté gauche que c'était une caisse qui contenait des oranges d' Algérie.

 

Elle était grossièrement fermée par des attaches avec lesquelles j'aurai pu me blesser. Je voulais y mettre des joeuts, des bouteilles, des trésors... Mais c'est en l'ouvrant que j'en ai découvert des trésors, enfin des objets qui en deviennent sous mes yeux ébahis.

 

Un vieux filet de pêche, une édition d'un livre imprimé en 1933, une ancienne lithographie, et une carte postale.

 

Un carte postale avec une photo en noir et blanc représentant une ville côtière. j'aurai presque cru qu'il s'agissait d'une de nos stations balnéaires du Sud de la France et puis en la retournant j'ai vu qu'il s'agissait du Havre Sainte Adresse, du Cap de la Hève plus exactement.

 

Sur le tampon, son lieu de départ, les deux sèvres, mais aussi son heure et sa date d'envoi, un 24 Octobre 1957 à 19h30.

 

Quelqu'un en avait soigneusement découpé le coin droit sûrement, car je ne vois pas d'autres explications, pour en récupérer le timbre.

 

Et ces mots tout simples, encore bien visibles et que le temps n'a pas effacé, " Bien amicalement, souvenir".

 

Quand a l'adresse, seulement un nom et le nom d'une ville toute proche de là ou je vis. Pas de numero, pas de nom de rue, ni de code postal, je me demande comment elle a pu parvenir à son destinataire, une certaine Odette.

 

J'ai été très émue en la découvrant.

 

J'ai cherché à imaginer celui qui l'avait écrit, je ne sais pas pourquoi dans ma tête il s'agit forcément d'un homme, un homme portant une petite moustache et un chapeau de paille. Il avait du descendre dans le Sud, en vacances, accompagné par sa femme et ses enfants, et s'était arrêté chez Odette. il avait choisi cette carte pour montrer que là haut aussi il ya de beaux endroits au bord de la mer, de jolies plages.

 

Odette elle avait une robe blanche, longue et vaporeuse, avec peut être quelques fleurs dans les cheveux quand elle partait cueillir de la lavande. Elle devait tenir un commerce, cette petite épicerie ou on pouvait trouver de tout.

 

La date a laquelle elle a été écrite, un 23 Octobre, jour de naissance du Mistouflon, me fait penser que je ne l'ai pas trouvé par hasard, que ça ne peut pas être qu'une coincidence.

 

Et me voilà telle Amélie Poulain, comme investit d'une mission, celle de retrouver Odette si elle est encore là, de peut être la voir sourire si j'arrive à lui rendre cette carte, d'avoir cette capacité même seulement quelques secondes a rendre les gens heureux.

 

Carte-postalebis-.jpg

 

 

 

 

 

 

Rendez vous la semaine prochaine avec Alice pour parler du programme de votre rentrée

 

 

 

Publié dans : Bonnes ou mauvaises...mes humeurs - Communauté : Bidouilles et compagnie
Ecrire un commentaire - 17 Commentaires

 

Guirlande

 

 

Portrait.jpg

 

 

Telle Mme Loyal, je présente chaque jour,

comme au spectacle,avec mes mini assistants

Jajaja 3 ans, l'empereur 7 ans,

et le Mistouflon né en  Octobre 2013,

mes numéros originaux (et je ne parle pas de Zozo).

Tour à tour magicienne, équilibriste, dompteuse,
je jongle avec les idées, les thèmes, les mots.
Et j'illumine la piste de ma passion, la photo.

 

Si vous aimez mes photos ou ma plume,

vous pouvez me contacter ici :

 

zazaofmars@live.fr

 

 

Guirlande

 

suivez_zaza.png

 

 

 

 

 

 

    Facebook.jpgTwitter.jpgHellocoton.jpg Copie de instagram

    Pinterest.jpg Tumblr.jpg Mail.jpg RSS.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

newsletter_zaza.png

    

unarticle_zaza.png

Rechercher

Categories.jpg

 

 



 

Partenaires.jpg


Amabassadrice-quinny-copie.jpg

 

     Logo-C3-ambassadrice-bugaboo-200x200_def.jpg

 

Sans lmj1

Hebergeur d'image

 

 

Naty_Ambassador_symbol.jpg

 

entekrone_france.jpg

 

 

 

 
produits bébé bambinou.com

 

 

 

10154318_10152344986206224_3592168530876620682_n.jpg

 

  L'Express Styles                                                                                         

 

http://3.bp.blogspot.com/_N7l_81zLsPc/TR-0PZkI7qI/AAAAAAAABK0/WnRZ3e92hy0/S170/picto_ELLE_fil_blogs.jpg

 

 

 

      coque_madame-copie-1.jpg

  macaron.jpg

 

 

Guirlande.jpg

 

 

Croque Madame copyright 2013. Tous droits réservés. Merci de ne pas prendre des images ou du contenu de ce site sans permission écrite.
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés